Seconde nature d’Emmanuel Ardichvili : Quand la nature se venge

Soyons honnêtes, des livres « jeunesse » distrayants ET qui font réfléchir, il n’y en a pas des masses. Le dosage entre la nécessaire réflexion sur un sujet de société et une histoire suffisamment attrayante pour donner envie de la lire, est vraiment un exercice difficile.

Avec « Seconde Nature », l’auteur nous propose de la science-fiction avec pour fond l’écologie ou plutôt notre relation à la nature.

L’histoire, en elle-même est bien menée, pleine de suspense et de rebondissements.

J’ai adoré les questions que posent ce livre. Comment vivrons nous dans un monde totalement sécurisé, où la peur de l’autre est si présente que le contact humain se fait par clones interposés ? Quel monde laissons nous à nos enfants qui sont tellement déconnectés de la nature qu’être en sa présence leur fait peur ? Et enfin qu’est-ce que notre planète en penserait si elle avait son mot à dire ?

L’écriture est fluide sans être « infantilisante » ce qui fait que c’est aussi agréable à lire pour les enfants (l’auteur propose un âge de 13-15 ans) que pour les adultes. Je l’ai juste adoré et il m’a beaucoup donné à réfléchir. en effet, la première partie décrit un monde technologique, qui, je l’avoue, me faisait vraiment envie . Cela m’a même fait un peu peur car il est plus que probable que ce futur qui est décrit se réalise bientôt mais alors que deviendra notre relation aux autres et notre relation à nous-même ?

Les personnages sont tout à fait crédibles. J’ai aimé que l’auteur ne se soit pas lancé dans les « enfants à super pouvoirs » et que ce soient des collégiens comme les autres avec leurs questions, leurs doutes et leur caractère.

Ce livre est à lire et à offrir à vos enfants sans hésiter. je dirais même que vous devriez le lire aussi quelque soit votre âge. C’est un livre sain, intelligent, bien écrit comme j’aimerais qu’il y en ait plus dans les livres jeunesse.

Vous aimez notre blog et cette critique vous a donné envie de lire ce livre ? Cliquez sur le bouton juste au dessous du titre. Ça ne vous coûtera pas plus cher mais ça permettra aux Nouvelles Plumes de toucher une petite commission sur votre achat et aidera au développement du blog. Merci

Auteur de l’article : Ciena

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.