Le temps d’une île de Thierry Clech : l’humanité au fil de l’eau

Il y a de nombreuses années j’étais tombée, par hasard, sur un livre un peu étrange écrit par Julien Greene et qui s’appelait « Varouna ». C’était un recueil de nouvelles avec pour seul lien une amulette qui, une fois trouvée, changeait le destin des gens, en général pour le pire.

Je n’ai jamais retrouvé ce genre de livre jusqu’à ce que je tombe sur « Le temps d’une île », qui est aussi un recueil de nouvelles d’ailleurs.

L’histoire ? La nôtre depuis l’homme préhistorique aux temps futurs, avec pour lien une île mystérieuse.

Je ne suis pas fan de nouvelles car j’ai besoin de m’attacher aux personnages et c’est trop court pour le faire. Cependant c’est aussi l’exercice d’écriture le plus difficile qui soit car il faut tout de même tenir le lecteur en haleine jusqu’au bout du livre !

Et ça, Thierry Clech le fait avec beaucoup de brio, servi en cela par une plume irréprochable et une certaine poésie.

Les humains vivent et meurent. L’histoire défile et le temps passe mais l’île, elle, reste majestueuse, lointaine et témoin. Une pure merveille. J’aurais aimé plus d’histoires et surtout plus d’informations sur cette île qu’on soupçonne vraiment exister.

Un roman un jour peut-être ?

 

Auteur de l’article : Ciena

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.