Les carnets rouges de Carole et Antoine FLUCHARD : LNF

J’ai choisi ce roman en raison de ses quelques bonnes critiques et pour son résumé qui laissait présager un thriller à couper le souffle. La réalité m’a bien déçue. Je suis d’ailleurs allée parcourir d’un peu plus près les autres critiques ensuite, en me disant que c’était peut-être moi qui était passée à côté de […]

Le cheptel de Céline Denjean : sommes-nous tous des moutons ?

J’ai mis du temps à rédiger cette critique après avoir lu « Le cheptel » de Celine Denjean.

Pas parce que le livre est mauvais, non, mais parce qu’il a réussi là où des dizaines de documentaires, de professeurs, de témoignages divers et de propagandistes ont échoués. Lire la suite de à proposLe cheptel de Céline Denjean : sommes-nous tous des moutons ?

C’est le premier vote du PLIB2018 et c’est déjà la cata !!!

Bonjour à tous les amis. C’est déjà la seconde étape du prix littéraire de l’imaginaire organisé par Booktubber Apps. Pour vous résumer : la première étape consistait à proposer 3 livres parmi ceux que nous jugions devoir faire partie du prix (pour plus d’infos voici l’article détaillé). Sur les 86 livres proposés, nous devons maintenant […]

Le souper des maléfices de Christophe Arleston : un livre qui donne faim !

Bon, soyons honnête.

Christophe Arleston n’est pas vraiment une nouvelle plume. C’est même un virtuose de la BD mais comme je l’ai déjà dit lors d’un précédent article : il y a une grande différence entre écrire un roman et une BD. Aussi, si je me suis régalée avec les « Lanfeust de Troy », je me demandais ce que 600 pages d’un roman fantasy allait donner sous la plume de son auteur. Lire la suite de à proposLe souper des maléfices de Christophe Arleston : un livre qui donne faim !

Quand les hirondelles me reviennent de Yann Dejaury : attendez-vous au best-seller

Il a quelques années j’avais lu un livre appelé « The shack » et écrit par un illustre inconnu appelé W.Paul Young. J’avais été soufflée par l’histoire et en avais parlé autour de moi. On m’avait répondu « ouais, encore un livre plein de bons sentiments à l’américaine ». Un an plus tard, ce livre était lu par 8 millions de lecteurs, traduit dans plusieurs langues (« La cabane » pour le titre français) et on en a même fait un film appelé « Le chemin du pardon ». Lire la suite de à proposQuand les hirondelles me reviennent de Yann Dejaury : attendez-vous au best-seller

La mort en vedette d’Eric Chassé : Un thriller pour passer sa nuit sur la corde à linge

ndlr : « passer sa nuit sur la corde à linge » est une expression québécoise qui veut dire souffrir d’insomnie

Bienvenue dans le monde fascinant et enivrant des stars de cinéma, où le moindre faux peut vous entraîner au fond du gouffre. Guillaume a fait ce faux pas, et puis d’autres, pour se retrouver dans un tourbillon de mauvaises décisions qui vont totalement le dépasser. Lire la suite de à proposLa mort en vedette d’Eric Chassé : Un thriller pour passer sa nuit sur la corde à linge