Mon ombre assassine d’Estelle Tharreau : Peut-on faire confiance à cet écrivain ?

 

 

J’ai eu, il y a quelques années, la chance d’assister à une masterclass de James Patterson. Dans celle-ci il indiquait qu’une des clés du succès en tant qu’auteur est de trouver un modèle et de l’utiliser ensuite pour tous ses livres. C’est, disait-il, ce qui lui a permis de vendre autant de livres. Des auteurs comme Jean-Loup Sulitzer ou Danielle Steel se servent de cette méthode. Lire la suite de à proposMon ombre assassine d’Estelle Tharreau : Peut-on faire confiance à cet écrivain ?

Anguilles démoniaques de Yû Takada : Le Stephen King japonais

Lorsque j’ai reçu ce livre, il était clairement indiqué que c’était un polar.

Heureusement pour moi, l’éditeur s’était trompé de genre.

Anguilles démoniaques n’est pas un polar. Vous n’y trouverez rien d’une enquête policière. Lire la suite de à proposAnguilles démoniaques de Yû Takada : Le Stephen King japonais

Sans raison de Mehdy Brunet : de toute façon vous n’en aurez pas besoin pour le lire

S’il y a bien un genre dans lequel on peut être vraiment mauvais c’est le polar. Etrangement beaucoup de gens pensent qu’il suffit d’un crime, d’une minette sexy, d’un policier véreux,de saupoudrer tout ça de whisky et de quelques scènes sanglantes et voilà… Lire la suite de à proposSans raison de Mehdy Brunet : de toute façon vous n’en aurez pas besoin pour le lire

Quatorze mois de Carine Russo : une attente monstrueuse

Quatorze mois.
Titre qui a éveillé ma curiosité… 14 mois de quoi ? lecture du résumé… Ok on s’engage dans tout sauf une lecture légère… Aborder cette  » affaire » quel vilain terme, plutôt ce tremblement de terre qui a forcé à ouvrir les yeux sur le pire dont l’être humain est capable Lire la suite de à proposQuatorze mois de Carine Russo : une attente monstrueuse

Le serment du passeur de Fréderic Clementz : Un grand vertige et LE coup de coeur de ce mois-ci

border

Alors que le coup de coeur du mois de juillet était « Auriane » de Cecile KOPPEL ( l’interview aurait lieu en septembre), celui de mois-ci est incontestablement « Le serment du passeur ».

Je vais être, comme je le suis toujours, totalement honnête : je suis tombée sur ce livre par hasard en cherchant de nouveaux auteurs sur Amazon et en fait à la base c’était même un défi. Lire la suite de à proposLe serment du passeur de Fréderic Clementz : Un grand vertige et LE coup de coeur de ce mois-ci